72_plancher_silhouette_logo.jpg
 
   AccueilEnglish


Installer un plancher de bois franc

 

RESPONSABILITÉ DU PROPIÉTAIRE ET DE L’INSTALLATEUR :

 Les planchers de bois francs sont des produits naturels et, par conséquent, chaque planche possède son propre grain, sa propre couleur et ses imperfections. Les planchers de bois franc SILHOUETTE sont fabriqués selon les normes reconnues de l’industrie qui permettent des défauts de fabrication et un taux d’imperfection naturelle ne dépassant pas 5%.

L’acheteur, propriétaire ou installateur assume toute la responsabilité de l’inspection finale, laquelle doit être effectuée avant l’installation. L’inspection doit comprendre un examen de la couleur, du fini et de la qualité. Si le produit n’est pas acceptable, ne pas l’installer et communiquer immédiatement avec le fournisseur pour obtenir de l’aide.

Avant de commencer l’installation de ce produit, l’acheteur, le propriétaire ou l’installateur doit s’assurer que l’endroit à recouvrir répond aux normes d’installation de planchers de bois franc et que le sous-plancher respecte ou excède les normes ou recommandations de l’industrie. Le manufacturier décline toute responsabilité résultant d’une imperfection causée par la mauvaise qualité du lieu ou des sous-planchers.

L’acheteur, propriétaire ou installateur doit prévoir les imperfections naturelles et ajouter 5% plus de matériel pour pallier les pertes engagées par la coupe, le gaspillage et la qualité. Lorsqu’il y a un doute sur la qualité d’une planche, elle ne devrait pas être installée. Les planchers de bois qui possèdent des imperfections visibles sont habituellement utilisés dans des endroits cachés comme une garde-robe ou sous des meubles.

L’utilisation des bouche-pores, teinture ou bâtons à mastiquer pour corriger les défauts font partie des procédures normales et acceptées. S’il s’agit d’une installation dans une nouvelle maison ou construction, s’assurer que toutes les fenêtres sont installées. De même, les murs et lames doivent être secs. L’installation de plancher de bois franc devrait être la dernière étape d’un projet de construction.



PRÉPARATION : STOCKAGE ET MANUTENTION :

Manipuler et décharger avec précaution. Ranger dans un endroit sec en prévoyant un espace d’air d’environ 10 cm (4po) sous les cartons stockés sur des sols en béton au niveau du sol. Le plancher ne doit pas être livré tant que le bâtiment n’est pas fermé à l’aide de fenêtres et de portes installées et tant que les travaux de cimenterie, de plâtrage et autres travaux « humides » ne sont pas terminés et secs. Il est recommandé d’entreposer le plancher de bois franc dans la pièce où il doit être installé pour une période de 24 à 72 heures avant le début des travaux.



CONDITIONS DU CHANTIER :

Le bâtiment doit être fermé avec toutes les portes et fenêtres extérieures installées. Le béton, le ciment, la charpente, les murs secs, la peinture et les autres travaux « humides » doivent être bien secs. Les revêtements muraux doivent être posés et la peinture terminée, sauf pour la dernière couche sur les plinthes. Autant que possible, différer la pose des plinthes jusqu’à installation complète du plancher. Les sous-sols et vides sanitaires doivent être secs et bien aérés. 

Le terrassement extérieur doit être terminé, avec un drainage de surface à rampe minimale de 8cm sur 3m (3po sur 10 pi) permettant d’éloigner l’eau du bâtiment. Toutes les gouttières et descentes d’eau doivent être installées.

Le plancher SILHOUETTE peut être posé au niveau ou au-dessus du niveau du sol. Ne pas installer dans une salle de bain.

Les vides sanitaires doivent être à un minimum de 45cm 18po entre le sol et le dessous des solives. Un tapis de sol en pellicule polyéthylène noire de 6 à 10mil (millième de pouce) est indispensable comme pare vapeur, avec des joints se chevauchant sur 15cm (6po) et fixés avec du ruban. Le vide sanitaire doit posséder sur son périmètre une ventilation égale à un minimum de 1.5% de la surface du vide sanitaire. Les évents doivent être placés de façon à favoriser la ventilation transversale. Selon les besoins, les codes locaux ont préséance.

Un système permanent de climatisation et de chauffage de l’air doit être installé et en état de service. La pièce concernée doit rester à une température ambiante constante comprise entre 16 et 24°C (65-80°F) et à un taux d’humidité de 40% à 50% pendant 14 jours avant la pose, pendant la pose et jusqu’à son occupation.


CONDITIONS DU SOUS-PLANCHER :

En installant le plancher de bois franc SILHOUETE, s’assurer que le sous-plancher est propre, à l’horizontal, plat et que la structure est solide.

PROPRE – Enlever toute trace de cire, de peinture, d’huile, de produits d’étanchéité, d’adhésifs et autres débris.

HORIZONTAL / PLAT – Dans une marge de 5mm sur 3m (3/16po sur 10pi) ou de 3mm sur 2m (1/8po sur 6pi).

Poncer les bosses et les joints. Si le plancher doit être collé, remplir les creux de produit de surfaçage en ciment à additif de latex d’une résistance à la compression d’au moins 20 000kPa (3 000lb/po²). Suivre le mode d’emploi du fabricant du produit et s’assurer que ledit produit est entièrement SEC avant de commencer la pose du plancher. En cas de pose du plancher avec clous, éliminer les creux à l’aide de couches de feutre de construction de 15lbs, de contreplaqué ou de cales (pas de produits de surfaçage). Les matériaux utilisés doivent fournir une surface de sous-plancher solide qui ne réduira pas la résistance à l’arrachement des clous.

SEC – Vérifier la teneur en humidité du sous-plancher à l’aide d’un humidimètre approprié. Le niveau d’humidité ne dois pas dépasser 13%.

STRUCTURE SOLIDE – Clouer ou visser les zones ayant du jeu ou qui grincent. Les panneaux en bois doivent posséder un système d’attache adéquat, en colle ou avec des vis ou des clous posés de façon appropriée. En général; tous les 15cm (6po) le long des bords des murs porteurs et tous les 30cm (12po) le long des supports intermédiaires. Selon les besoins, aplatir les bords gonflés. Remplacer toute partie de sous-plancher ou de sous-couche endommagée par l’eau, gonflée ou décollée.

REMARQUE: Éviter les sous-planchers qui bougent de façon excessive à la verticale. On obtient un rendement optimal du revêtement sur bois dur lorsqu’il y a un minimum de déplacement horizontal ou vertical du sous-plancher. En cas de déplacement vertical (fléchissement) trop important avant la pose de plancher, il très probable que ce déplacement persiste après l’installation du plancher. Nous ne pouvons évaluer chaque système de pose, les emplacements et les portées ainsi que les méthodes techniques employées sont la responsabilité du constructeur, de l’ingénieur, de l’architecte ou du consommateur qui sera mieux à même d’évaluer les résultats escomptés sur la base de performance des matériaux existants.



OUTILS ET ACCESSOIRES NECESSAIRES

TOUTES INSTALLATIONS

Cloueuse: 3/4po recommandée et crampes de 2po (lors de la pose d’un plancher de bois franc SILHOUETTE-58, l’installateur doit ajuster la cloueuse à un profil de 5/8po et utiliser des crampes de 1½po)

Balai – Ruban à mesurer – Marteau – Cordeau traceur et craie – Scie à main ou pour montants de porte

Nettoyant recommandé pour revêtement de bois dur – Scie électrique – Lunettes de protection – Humidimètre (pour bois ou ciment ou les deux) – Moulures et plinthes.



SOUS-PLANCHER / PRÉ-REQUIS

Sous-planchers recommandés
Sous-plancher en bois, panneaux de structure et sous-couche en bois, Plancher en bois existant à adhérence permanente, Revêtement en vinyle à adhérence permanente, carreaux souples, liège et linoléum.

Sous-plancher et sous-couche en bois
Généralités : La teneur en humidité des matériaux de sous-plancher en bois ne doit pas dépasser 13%. À l’aide d’un bon humidimètre pour bois, mesurer la valeur à la fois sur le sous-plancher et sur le plancher de bois. La différence entre les deux valeurs ne doit pas dépasser 4%. En cas de pose du plancher parallèle aux solives, il faudra peut-être renforcer le sous-plancher en posant une sous-couche appropriée d’au moins 10mm (3/8po) d’épaisseur. Les normes et recommandations des codes du bâtiment et des fabricants des matériaux doivent être respectées ou même dépassées.



SOUS-PLANCHER EN BOIS MASSIF (INSTALLATION CLOUÉE, INSTALLATION FLOTTÉE ET INSTALLATION COLLÉE)

Épaisseur minimale de 19mm (¾po) avec largeur maximale de 15cm (6po), avec pose à un angle de 45° par rapport aux solives.

Bois tendre dense de groupe 1 (pin, mélèze, sapin de Douglas …); bois commun nº2, séché au four, tous les bouts de planche doivent reposer sur les solives.

En cas de pose collée, ajouter une sous-couche appropriée d’au moins 10mm (3/8po) d’épaisseur.

Sous-plancher et sous-couche en bois de structure (Installation clouée, installation flottée et installation collée)
Les panneaux et sous-couches de bois de structure doivent être posés le côté scellé vers le bas. En cas de sous-plancher, prévoir un jeu de dilatation de 3mm (1/8po) entre chaque panneau. Si l’espacement n’est pas suffisant, couper à la scie circulaire. Ne pas couper le jeu de dilatation dans les panneaux à rainure et languette.

Contreplaqué: Doit être au minimum de type CDX (exposition 1) et être conforme à la norme de rendement PS1-95 US Voluntary Product Standard ou à la norme de rendement canadienne 0325-0-92 CAN/CSA. Les préférences pour l’épaisseur sont de 19mm (¾po) en sous-plancher, avec un minimum de 16mm (5/8po) et de 10mm (3/8po) en sous-couche.

Panneau à copeaux orientés (OSB): Doit être conforme à la norme de rendement PS2-92 US Voluntary Product Standard ou à la norme canadienne 0325-0-92 CAN/CSA. Les codes sont indiqués sur le dessous des panneaux. En cas de sous-plancher, les panneaux doivent être de type à rainure et languette et posés le côté scellé vers le bas. L’épaisseur minimale est de 18.5mm (23/32po) en sous-plancher et de 10mm (3/8) en sous-couche.

Panneaux à grandes particules et agglomérés: Doivent être conformes à la norme de rendement PS2-92 Us Voluntary Product Standard ou à la norme canadienne 0325-0-92 CAN/CSA. L’épaisseur minimale est de 19mm (¾po) en sous-plancher et de 10mm (3/8po) en sous-couche.

Panneau aggloméré: Densité minimale de 40lbs, de type de sous-couche estampée et à épaisseur de 19mm (¾po).


Plancher en bois d’ingénierie existant (Installation clouée et installation flottée)

Le plancher de bois préfabriqué existant doit être bien collé. En cas de collage sur un plancher en bois existant, quelle que soit son épaisseur, les matériaux de finition doivent être abrasés ou élimés afin de favoriser une bonne adhérence. En cas de pose avec des clous, le plancher existant doit avoir une épaisseur d’au moins 10mm (3/8po) sur une sous-couche en bois ou en agglomérés homologuée et qui a été correctement fixée. En cas de pose sur un plancher préfabriqué collé au béton, l’épaisseur minimale de ce plancher doit être de 13mm (½po) pour bien accepter la longueur du clou. -

Tout plancher existant en bois massif dont la largeur dépasse 15cm (6po) doit être recouvert d’une sous-couche de 10mm (3/8po) homologuée et attachée selon les besoins. Ne pas poser sur un plancher massif fixé directement au béton.



 

Revêtement en vinyle, carreaux souples, liège et linoléum (Installation collée et installation flottée)

S’assurer que les matériaux de revêtement du plancher sont bien collés au sous-plancher ou à la sous-couche à l’aide d’un adhésif à demeure, avec un maximum de deux couches dont l’épaisseur ne doit pas dépasser 5mm (3/16po). -

Si des carreaux de vinyle ou de céramique sont décollés, cassés ou en mauvais état, poser une sous-couche de 10mm (3/8po) homologuée, directement sur l’ancien revêtement. -

Pour les plancher de liège, toujours vérifier l’adhérence du plancher existant. -

Ne pas poser sur un revêtement de plus d’une couche car l’épaisseur des matériaux de plancher empêchera la fixation. -

S’assurer que les matériaux de sous-plancher sont conformes aux conditions minimales requises. -

Certains carreaux peuvent être trop fragiles pour que les clous les pénètrent bien. Avant de commencer, faire des essais pour s’assurer qu’il n’y aura pas de casse.



POSE DU PLANCHER

Conseils généraux pour la pose (Installation clouée)

Ne pas utiliser d’agrafes, on obtient de meilleurs résultats si on utilise des clous. -

Les planches doivent être retirées de plusieurs boîtes en même temps afin de garantir un bon mélange de couleur et de teinte. -

Autant que possible, choisir et mettre de côté les planches qui s’assortissent le mieux aux moulures horizontales afin de garantir une uniformité d’aspect. Installer ces planches près des moulures. -

Attention de bien décaler les bouts des planches de rangées adjacentes, si possible d’au moins 10 à 15cm (4 à 6po). Ceci donne un aspect général plus esthétique au plancher. -

Toujours prévoir un jeu de dilatation d’au moins 6mm (¼po) autour de tous les obstacles verticaux.

 

1RE ÉTAPE: Préparation des seuils de porte et des murs (Installation clouée)

Couper les montants et chambranles des portes afin d’éviter les découpes difficiles. Enlever les moulures et seuils de porte; on peut remettre ces pièces après l’installation du plancher.

 

2E ÉTAPE: Recherche du point de départ (Installation clouée)

Pour obtenir le meilleur aspect visuel, nous recommandons une pose parallèle au mur le plus long de la pièce; cependant, le plancher doit être posé perpendiculairement aux solives, à moins que le sous-plancher n’ait été renforcé pour réduire le fléchissement du sous-plancher.

Autant que possible, toujours commencer la mise en place ou la pose le long du mur le plus droit, en général le mur extérieur.

À au moins deux endroits à 45cm (18po) du coin, mesurer une distance égale du mur de départ et tracer une ligne droite à la craie. La mesure doit être un multiple de la largeur des planches, auquel on ajoute 13mm (1/2po) pour obtenir un jeu de dilatation de 6mm (¼po) et la largeur de la languette.

 

3E ÉTAPE: Pose de la première et la deuxième rangée (Installation clouée)

Pour les deux premières rangées, utiliser les planches les plus longues et les plus droites possible. En cas de planches en vrac ou de largeurs différentes, utiliser la planche la plus large pour la première rangée. Aligner la languette de la première sur la ligne tracée au cordeau. La rainure doit être dirigée vers le mur de départ. Percer à 13mm (½po) du bord arrière (à rainure), entre 25 et 50mm (1 et 2po) à chaque bout et autant que possible à des intervalles de 150mm (6po). Fixer à l’aide de clous de finition 4 ou 6d ou de clous de finition de 25mm (1po) à tête perdue avec frappe pneumatique. Chasser les clous.

Percer et fixer par clouage dissimulé à un angle de 45º à travers la languette de la première rangée, à entre 25 et 50mm (à 2po) à partir des bouts et à des intervalles de 75 à 100mm (3 à 4po). Chasser les clous pour garantir que la rainure sera bien enfoncée dans la rangée suivante. Poursuivre le clouage dissimulé sur les rangées suivantes jusqu’à l’emploi possible d’une cloueuse pneumatique. Ou bien, utiliser un marteau cloueur pneumatique pour enfoncer aux mêmes intervalles les clous à tête perdue d’une longueur minimale de 25mm (1po).

Autant que possible, les joints de bout des rangées adjacentes doivent être décalés d’un minimum de 100 à 150mm (4 à 6po) pour obtenir un bel aspect esthétique.

 

4E ÉTAPE: Pose du plancher (Installation clouée)

Toujours utiliser la cloueuse recommandée pour le plancher à installer. (Voir Types d’applications). Utiliser le minimum de 25mm (1po) recommandé par le fabricant de la cloueuse, à 50 et 75mm (2 et 3 po) des bouts et à des intervalles de 200 à 250m (8 à 10po).

Régler le compresseur à 480kPa (70lbs/po²). En cas de dégâts aux languettes, réduire la pression d’air.

Fixer plusieurs planches d’essai au sol. Au moins deux planches, clouées côte à côte, doivent être utilisées pour vérifier le bon ajustage de la cloueuse.

Avant de commencer, vérifier l’absence de dégâts de surface ou aux languettes et de cloques aux extrémités, la pression d’air, etc. et effectuer tous les réglages et changements nécessaires. Après tous ces réglages, retirer et éliminer les planches d’essai.

Poser le reste des planches en les prenant toujours de plusieurs boîtes à la fois.

Clouer la ou les deux dernières rangées avec des clous de surface lorsque le dégagement est insuffisant pour le marteau cloueur pneumatique. Percer et enfoncer à l’air comprimé des clous de surface sur le côté de la languette, de la même façon utilisée pour la première rangée.

 

5E ÉTAPE: Après la pose du plancher (Installation clouée)

Nettoyer le plancher à l’aide du nettoyant recommandé (voir détails sur le contenant de l’adhésif.)

Poser ou reposer les pièces de raccord qui peuvent être nécessaires : bandes de réduction, moulures en T ou seuils.

Poser ou reposer toutes les plinthes et les quarts-de-rond. Clouer les moulures dans le mur, non dans le plancher. Inspecter le plancher et remplir de l’enduit approprié tous les petits espaces vides.

Si le plancher doit être recouvert, utiliser un matériau perméable à l’air, tel que le carton; ne pas recouvrir de plastique.

Laisser la garantie et le mode d’entretien du plancher avec le propriétaire.

 

Pour empêcher tout dommage à la surface, éviter de rouler des meubles lourds et des appareils ménagers sur le plancher. Au besoin, utiliser du contreplaqué, un panneau dur ou un diable. De plus, placer des roulettes ou des patins de feutre sous les pieds du mobilier.


PDFTélécharger en PDF